FAQ

Questions fréquemment posées

Valeurs & fondements

  • Quel est l’objectif de la pédagogie Steiner-Waldorf ?

    Former des individus capables, en eux-mêmes et par eux-mêmes, de donner un sens à leur vie.

    La pédagogie Steiner-Waldorf propose un enseignement « tête, coeur et mains » dans l’esprit de Johann Pestalozzi. Le plan scolaire est aussi large que possible dans le temps imparti et il équilibre soigneusement les matières académiques avec les enseignements artistiques et les activités pratiques.

    en savoir plus : la pédagogie Steiner-Waldorf

  • Quelles sont les caractéristiques essentielles de la pédagogie Steiner-Waldorf ?

    Résumons ci-dessous quatre caractéristiques essentielles de la pédagogie Steiner-Waldorf :

    • un enseignement qui propose une grande diversité d’activités permettant aux enfants de développer toutes les facettes de leur personnalité, et d’engranger les savoirs par l’expérience concrète.
    • un cursus pédagogique qui respecte les grandes phases de l’enfance, en évitant notamment une approche intellectuelle trop précoce et en proposant des environnements pédagogiques en adéquation avec le monde de l’enfance.
    • Un suivi pédagogique basé sur la continuité de l’équipe enseignante et une attention bienveillante et particulière portée à la personnalité de chacun.
    • l’ouverture sur le monde, par les nombreux stages pratiques et la culture des langues étrangères dès l’école primaire.

    en savoir plus : la pédagogie Steiner-Waldorf

  • Quels sont les enfants acceptés dans une école Waldorf ?

    Les établissements Steiner-Waldorf sont ouverts à toutes et à tous, quelles que soient l’origine ethnique, la culture ou la confession religieuse. Dans les situations pédagogiques particulières (trouble « dys » , phobie scolaire etc.), le critère d’admission dans un établissement Steiner-Waldorf est le suivant : l’établissement dispose-t-il des ressources humaines et logistiques pour garantir un accompagnement pédagogique de qualité ?

  • Les établissements Steiner-Waldorf sont-elles confessionnelles ?

    Non, les établissements Steiner-Waldorf sont non-confessionnels, et sont ouverts à tous les enfants, quelles que soient leurs origines culturelles ou religieuses. L’école Steiner-Waldorf propose une pédagogie qui n’est partisane d’aucune doctrine, mais elle ne s’affranchit pas des questions d’ordre moral, philosophique, religieux et ne peut se réduire à la seule culture de la raison. Elle intègre le fait religieux de manière ouverte et variée.

    en savoir plus : pédagogie Waldorf et spiritualité

  • Quelle est l’origine de la pédagogie Steiner-Waldorf ?

    La pédagogie Steiner-Waldorf est née en 1919, avec la création de la première école à Stuttgart. Le propriétaire de l’usine de cigarettes Waldorf-Astoria, Emile Molt, demanda à Rudolf Steiner de créer une école, pour les enfants des ouvriers.

    en savoir plus : origines de la pédagogie

  • Qu’est-ce que l’anthroposophie ?

    L’anthroposophie est une démarche philosophique spirituelle qui propose une approche phénoménologique de la nature humaine, pour en développer une compréhension approfondie et artistique. Elle permet de développer des outils pédagogiques et didactiques visant l’épanouissement de la créativité et l’autonomie, dans le respect des spécificités de chaque élève. Tout comme les sciences de l’éducation ou la psychologie cognitive ne sont pas enseignées à des élèves dans un système pédagogique classique, l’anthroposophie n’est pas enseignée aux élèves.

    en savoir plus : pédagogie Waldorf & anthroposophie

Méthodes & pratiques

  • Y a-t-il des redoublements ?

    Les redoublements sont rares dans la pédagogie Steiner-Waldorf : l’expérience montre qu’ils sont rarement la solution aux dysfonctionnements personnels des enfants, sources de leurs difficultés à suivre un programme. Dans les écoles Steiner-Waldorf on préfère identifier les causes du problème et les traiter au cas par cas. C’est un cheminement qui se fait avec les parents et l’équipe pédagogique et qui est rendu possible par le suivi de l’enfant sur plusieurs années.

  • Les élèves sont-ils notés ?

    Jusqu’aux classes de collège ou de lycée (suivant le projet pédagogique de l’établissement), les notes ne sont pas employées, ni pour sanctionner un travail, ni dans le bulletin scolaire. L’absence de notes ne signifie pas que les enfants ne sont pas évalués. Dans les écoles Steiner-Waldorf, l’objectif est l’acquisition de la matière et pas l’obtention de la note (qui ne reflète que partiellement les connaissances acquises par l’enfant).

    Le bulletin de notes est alors remplacé par un bulletin individuel présentant le parcours de l’élève : ses points forts, ses points faibles, son comportement etc.

    en savoir plus : des bulletins scolaires sans notes

  • Quel est le rôle des fêtes dans la pédagogie Steiner-Waldorf ?

    Les fêtes à l’école Steiner-Waldorf rythment le calendrier de l’année, l’objectif de ces fêtes est multiple :

    • réunir toute une école pour cultiver le lien social autour de valeurs humanistes
    • se rendre attentif à la nature et aux saisons
    • rencontrer les patrimoines culturels et traditionnels dans lesquels s’enracinent nos sociétés

    En Europe, nombre de ces fêtes sont issues de la tradition chrétienne (Noël, Carnaval, Saint Jean etc.). Parfois elles remontent à des traditions païennes ou encore, comme pour la spirale de l’Avent, elles peuvent être des innovations des pédagogues.

    en savoir plus : pédagogie Waldorf & spiritualité

  • Qu’est-ce que l’eurythmie ?

    L’eurythmie est une discipline d’expression corporelle qui est enseignée dans toutes les classes des écoles Waldorf, en plus des activités comme l’éducation physique et sportive. À la différence des mouvements de gymnastique ou de danse que l’on effectue de façon complètement libre, il y a en eurythmie un geste particulier pour chaque lettre et pour chaque note de musique – il s’agit donc de rendre visible la parole et la musique.

    En dehors de l’eurythmie pédagogique, il existe une eurythmie thérapeutique, qui est mise en œuvre en concertation avec des médecins, et également une eurythmie artistique professionnelle de scène. Au cours des dernières années, on a constaté une application de plus en plus répandue de l’eurythmie dans les entreprises en tant que pratique sociale et activité « hygiénique ».

    en savoir plus : l’eurythmie

  • À quel âge les enfants apprennent-ils à lire ?

    L’apprentissage de la lecture et de l’écriture commence à l’école primaire (6-7 ans). Avant cet âge la pédagogie Steiner-Waldorf préconise des enseignements axés sur le mouvement et la pratique. L’étude internationale PISA a montré que les pays comme la Finlande qui appliquent ce principe obtiennent d’excellents résultats en terme d’acquisition de la lecture et de l’écriture.

  • À quel âge les enfants débutent-ils l’apprentissage des langues étrangères ?

    La pédagogie Waldorf cherche à développer l’esprit de découverte, la curiosité et l’intérêt pour le monde chez chaque élève. C’est une pédagogie de l’éveil au questionnement. De plus, très jeune, dès les premières classes, chaque élève se familiarise avec l’apprentissage de deux langues vivantes étrangères. Les acquis sont souvent consolidés par des séjours linguistiques et des échanges internationaux.

  • Quelle est la place des médias numériques à l’école Steiner-Waldorf ?

    Les établissements Steiner-Waldorf ont aussi pour but de former les élèves à l’usage des technologies numériques. Néanmoins nous jugeons qu’il convient de le faire au moment opportun, lorsque les enfants disposent de la faculté de comprendre ces technologies. Avant cela, dans les jardins d’enfants et les écoles primaires, les outils numériques ne sont que très rarement utilisés par les pédagogues : les expériences vivantes, sensorielles et sociales sont privilégiées pour le développement de l’enfant.

    en savoir plus : pédagogie Waldorf & technologies numériques

  • Les enfants reçoivent-ils un enseignement idéologique à l’école Steiner-Waldorf ?

    Non, les établissements Steiner-Waldorf s’opposent par principe à toute éducation visant à inculquer une conception particulière du monde et excluent tout prosélytisme, dogmatisme ou sectarisme. Ils cultivent une vie spirituelle laïque, ouverte et libre, mais ne sont pas confessionnels ou religieux.

    L’anthroposophie représente un support de connaissance pour le professeur, mais elle n’est en aucun cas enseignée aux enfants.

    en savoir plus : pédagogie Steiner-Waldorf et spiritualité

  • Quelles sont les différences entre la pédagogie Steiner-Waldorf et la pédagogie Montessori ?

    Ces deux approches éducatives ont débuté avec un objectif similaire : concevoir un programme scolaire adapté au développement de l’enfant et qui réponde à son besoin d’apprendre par l’expérience. La différence entre ces deux pédagogies s’établit davantage sur les méthodes employées que sur leurs finalités.

    en savoir plus : nos pratiques et valeurs pédagogiques

Devenir des élèves

  • Les établissements Steiner-Waldorf sont-elles destinées avant tout à accueillir des enfants en difficulté ?

    Non, la pédagogie Steiner-Waldorf n’est pas spécialisée dans l’accueil des enfants en difficultés. De par ses principes pédagogiques et ses modalités de fonctionnement, elle a néanmoins fait ses preuves dans l’accompagnement des enfants en difficulté scolaire.

  • Comment les élèves sont-ils préparés au monde professionnel ?

    La pédagogie Steiner-Waldorf prépare à tous les types de diplômes et tous les types de professions, avec durant le cursus pédagogique de nombreux stages pratiques (stage agricole, stage en entreprise, stage en milieu social etc.).

    La plupart des élèves s’orientent vers un baccalauréat général avec un très bon taux de réussite. Les études ont révélé que les anciens élèves Steiner-Waldorf s’engagent davantage dans les études supérieures que la moyenne nationale. Ils exercent ensuite tout type de métiers.

    en savoir plus : que deviennent les anciens élèves ?

  • Que se passe-t-il si je dois changer d’école ?

    C’est une situation courante au sein des établissements Steiner-Waldorf : dès que l’équipe pédagogique en est informée, elle prépare la transition en fonction des souhaits des élèves et des familles. La pédagogie Steiner-Waldorf développe naturellement une grande curiosité et l’adaptabilité chez les élèves, ce qui est un atout certain pour la transition vers un autre système pédagogique.

  • Les établissements Steiner-Waldorf sont-ils des écoles d’art ?

    Non. L’art joue un rôle central dans le cursus pédagogique : non pas pour former des artistes, mais pour développer la créativité qui un atout décisif dans tous les secteurs d’activité professionnelle. Les études ont montré que les anciens élèves Steiner-Waldorf choisissent tout type de secteur d’activité professionnel, avec un engagement supérieur à la moyenne nationale dans les études supérieures.

    en savoir plus : art & avenir

  • À quelles études et professions destine l’école Waldorf ?

    La pédagogie Steiner-Waldorf ne prédispose pas à des études ou professions particulières. Les études ont montré que les anciens élèves Steiner-Waldorf choisissent tout type de secteur d’activité professionnel, avec un engagement supérieur à la moyenne nationale dans les études supérieures.

    en savoir plus : que deviennent les anciens élèves ?

  • Quel est le taux de succès au baccalauréat des élèves issus de l’école Steiner-Waldorf ?

    Le taux de réussite au baccalauréat des élèves issus de l’école Steiner-Waldorf est supérieur à 95 % sur les 3 dernières années. Ces statistiques ont été établies sur les effectifs des 5 écoles Steiner-Waldorf en France qui comportent tous les cycles pédagogiques.

  • Comment les enfants des établissements Steiner-Waldorf vivent-ils leur passage dans les écoles publiques ?

    D’une façon générale, le passage à l’école publique, quand il est prévu d’avance, ne pose pas de problème et l’expérience montre que cela se passe généralement sans difficulté notable : la pédagogie Steiner-Waldorf développe naturellement une grande curiosité et l’adaptabilité chez les élèves. L’ajustement des compétences est aisé et s’il y a écarts d’apprentissage, ils jouent dans les deux sens : les élèves venant des écoles Steiner-Waldorf ont dans certaines matières des niveaux de connaissance que les autres élèves n’ont pas.

Divers

  • Quel est le coût annuel d’une scolarité dans un établissement Waldorf ?

    Chaque établissement Steiner-Waldorf établit une grille des frais de scolarité en prenant en compte la spécificité des situations familiales pour permettre une plus grande diversité au sein des classes. La mixité sociale est un fondement de la pédagogie Steiner-Waldorf. La moyenne des frais de scolarité dans les établissements Steiner-Waldorf en France est de 300 euros par mois.

  • Les établissements Steiner-Waldorf sont-ils contrôlés et inspectés ?

    Oui, les professeurs des écoles sous contrat sont inspectés de la même façon que dans l’enseignement public ou des autres établissements privés, par des inspecteurs de l’Education nationale. En ce qui concerne les écoles hors contrat, elles sont inspectées régulièrement comme le prévoit la loi de décembre 1998 sur le contrôle de l’obligation scolaire.

    Par ailleurs, les établissements Steiner-Waldorf labellisés s’engagent à respecter la charte des établissements Steiner-Waldorf.

    en savoir plus : la charte des établissements Steiner-Waldorf

  • Pourquoi y a-t-il des écoles sous contrat et des écoles hors contrat ?

    Chaque établissement Steiner-Waldorf est libre de souscrire à des contrats (simple ou associatif) avec l’Éducation nationale. Dans la région parisienne, les écoles Steiner-Waldorf de Chatou et Verrières-Le-Buisson sont sous contrat d’association avec l’Éducation nationale.

  • Les établissements Steiner-Waldorf sont-ils contre la vaccination ?

    Non, les établissements Steiner-Waldorf respectent les réglementations en vigueur concernant l’obligation vaccinale, selon les procédures requises. La question des vaccins non obligatoires relève de la responsabilité des familles et de leurs médecins, pas des établissements scolaires.

  • Quel est le lien de notre fédération avec la société anthroposophique ?

    La société anthroposophique universelle a son siège au Goetheanum en Suisse. Le Goetheanum est un centre de congrès international qui offre des espaces de rencontre et de recherche autour de l’anthroposophie, la philosophie dont s’inspire la pédagogie Steiner Waldorf. Dans ce cadre, des congrès sont organisés sur les thèmes les plus variés : spiritualité, philosophie, médecine, agriculture, éducation, art, etc. Chaque année, des rencontres et des congrès ont lieu autour de l’enfance et de la pédagogie, c’est pourquoi les enseignants intéressés peuvent s’y rendre pour enrichir leur réflexion pédagogique. Le Goetheanum permet de faire vivre un réseau international de recherche, ouvert à tout un chacun, pour stimuler les échanges et la recherche. Le Goetheanum est donc un partenaire philosophique des écoles Steiner-Waldorf, avec lequel elles n’entretiennent aucun lien administratif ou formel. Les écoles françaises se réunissent via la Fédération Pédagogie Steiner Waldorf, qui est elle aussi indépendante de toute institution inspirée par l’anthroposophie.

    En savoir plus