Miviludes-rapport-21

Rapport d’activité 2021 de la Miviludes

La Fédération réagit aux propos tenus sur les écoles Steiner Waldorf

Miviludes-rapport-2021Le dernier rapport d’activités de la MIVILUDES pour l’année 2021, rendu public ce 3 novembre 2022, interpelle fortement la Fédération Pédagogie Steiner-Waldorf et soulève plusieurs interrogations, en particulier celle de la pluralité et de la fiabilité des sources d’information. Il apparait que ce rapport a été construit principalement sur la base des opinions de détracteurs notoires de la pédagogie Steiner-Waldorf, notamment Monsieur Grégoire PERRA.

Il est regrettable de constater que le rapport se contente de citer seulement deux témoignages à charge, datant de plusieurs années, sans avoir consulté l’association ANPAPS, le réseau des anciens élèves, ou cherché à recueillir l’avis de parents des milliers d’élèves actuellement scolarisés au sein d’établissements Steiner-Waldorf. De même, sont mentionnés quelques extraits de coupures de presse, sans que ne soient pris en compte les droits de réponse auxquels ils ont donné lieu.

Ce défaut de contradictoire est d’autant plus condamnable que la Fédération Pédagogie Steiner-Waldorf avait sollicité au printemps 2022 un rendez-vous avec les équipes de la MIVILUDES afin d’ouvrir un dialogue constructif et répondre en toute transparence aux préoccupations qui pourraient être les siennes, rendez-vous qui, à l’initiative de l’instance interministérielle, s’est vu annulé sans proposition de date de report.

Ce rapport et les graves accusations qu’il comporte a déjà donné lieu à de multiples retombées médiatiques face auxquelles il est du devoir de la Fédération Pédagogie Steiner-Waldorf de réagir afin de rétablir une vision objective et réaliste du réseau des établissements labellisés qu’elle représente en France. Des droits de réponse sont à cet effet en cours de rédaction et seront adressés aux différents médias concernés.

A rebours de ce rapport à charge, rappelons qu’il existe de multiples études universitaires réalisées dans le monde mais surtout de nombreux témoignages d’anciens élèves et d’anciens parents qui viennent communément souligner les points forts de la pédagogie mise en œuvre au sein des Etablissements Steiner Waldorf, et les aptitudes acquises par les enfants : curiosité, créativité, grande capacité d’adaptation, sens des responsabilité et ouverture d’esprit, pour ne citer que celles-ci.

Rappelons également les excellents résultats au bac des élèves issus des établissements Steiner-Waldorf (100% de réussite en cette année 2022), et les bons rapports de l’inspection académique ayant contrôlé les établissements labellisés et décerné des satisfecit. Précisons sur ce point que les visites, quoique inopinées, donnent lieu généralement à des échanges constructifs.

En effet, la Fédération Pédagogie Steiner-Waldorf veille à garantir la conformité des enseignements dispensés au sein des établissements labellisés en France, dont certains sous contrat avec l’Education nationale, aux exigences du socle commun de connaissances, de compétences et de culture (référentiel plan scolaire Waldorf), ainsi qu’au respect des règles administratives et sécuritaires en vigueur.

Elle travaille par ailleurs constamment à améliorer la lisibilité de cette pédagogie en France et ce, au travers de différentes actions notamment l’actualisation et l’enrichissement de son site internet, afin de détailler les méthodes, valeurs et engagements de la Fédération et ainsi tenter de mettre fin à tous les fantasmes qui entourent la pédagogie Steiner-Waldorf ; l’organisation de journées portes ouvertes au sein des établissements ou encore l’organisation de visio-conférences mensuelles, ouvertes à tous, comprenant une conférence par un expert dans un domaine donné, suivie par un temps d’échange, qui permettent d’apporter les éclairages désirés aux participants.

La pédagogie Steiner-Waldorf fait partie de ces pédagogies dites « alternatives » qui se veulent modernes et vivantes tout en permettant l’acquisition progressive du socle commun de compétences, connaissances et culture, et répond à la demande de nombreuses familles en France qui souhaitent que la liberté d’enseignement, principe fondamental à valeur constitutionnelle, soit respectée.