Paix en Ukraine

Soutien aux réfugiés ukrainiens

Depuis plus d’un mois que les attaques ont commencé en Ukraine, de nombreuses personnes ont dû fuir. A côté de l’aide internationale qui s’est mise en place, le réseau international des établissements Steiner-Waldorf se mobilise également pour aider les réfugiés ukrainiens. Trois actions ont été développées pour tendre la main aux collègues ukrainiens et à leurs familles. Vous aussi vous pouvez contribuer en soutenant les Freunde der Erziehunskunst qui coordonnent ce soutien.  


Le 24 février, les troupes russes ont lancé des attaques massives, poussant de nombreuses personnes en Ukraine à fuir. Cinq jours plus tard, selon les estimations de l’Agence des Nations unies pour les réfugiés, plus de 500 000 personnes avaient fui l’Ukraine pour les pays voisins. Les pays limitrophes de l’Ukraine ont déjà mis en place des camps d’accueil aux frontières. Ce sont principalement des femmes et des enfants qui arrivent en Slovaquie, en Pologne et en Roumanie. Les hommes âgés de 18 à 65 ans ne sont pas autorisés à quitter le pays ; beaucoup d’entre eux restent volontairement car ils veulent protéger leur pays des attaques armées.

© Kedar Gadge

Afin de participer à l’aide qui s’est mise en place pour aider les réfugiés ukrainiens, le réseau international des établissements Steiner-Waldorf s’est mobilisé pour tendre la main aux collègues ukrainiens et à leurs familles en proposant trois types de soutien coordonnés par les Freunde der Erziehunskunst.

Les huit dernières années de conflit ont infligé des dommages profonds et durables aux enfants des deux côtés de la ligne de contact. Les enfants d’Ukraine ont besoin de paix, désespérément, maintenant. — Catherine M. Russell, directrice générale de l’UNICEF

Aide aux établissements Waldorf et d’éducation curative en Ukraine

Certaines écoles Waldorf en Ukraine sont gérées par l’Etat, mais seule une partie des coûts de l’école est couverte. Comme de nombreux enfants sont emmenés des zones urbaines vers des zones plus rurales, ou vers d’autres pays pour des raisons de sécurité, les frais de scolarité ne sont pas payés, et les écoles ne reçoivent plus d’argent. Les Freunde der Erziehunskunst souhaite permettre aux écoles Waldorf, aux jardins d’enfants Waldorf et aux centres d’éducation thérapeutique de continuer à payer les salaires de leurs enseignants. Ils aimeraient également fournir des fonds pour l’entretien des bâtiments scolaires, pour les frais de chauffage, pour les réparations ou, si nécessaire, pour la reconstruction.

Trouver un logement et des places dans les écoles

Depuis le 26 février, les Freunde der Erziehunskunst sont en contact étroit avec les professeurs Waldorf de certains pays voisins de l’Ukraine qui organisent les secours et surtout l’hébergement des familles Waldorf. Des familles en Hongrie et en République tchèque, par exemple, ont accepté d’accueillir des personnes et de les récupérer à la frontière. Ils coordonnent également des possibilités d’hébergement en Allemagne, en lien avec des places dans une école Waldorf ou un jardin d’enfants et ils apportent leur aide sous forme de colis alimentaires, de vêtements et de soins éducatifs d’urgence.
La Fédération pédagogie Steiner-Waldorf en France s’associe à l’action de la Freunde pour mettre en lien les familles et établissements en capacité d’accueillir généralement une maman et ses enfants.

Éducation d’urgence

Les Freunde der Erziehunskunst prévoient des actions éducatives d’urgence, dans un premier temps aux postes frontières, afin de soutenir les personnes arrivant sur place et de coordonner la suite des opérations. En temps voulu, des actions de sensibilisation seront également menées en Ukraine même. En Allemagne, en coopération avec Notfallpädagogik Ohne Grenzen e. V., ils proposeront des ateliers dans les écoles et les jardins d’enfants qui accueillent des enfants ukrainiens.

Votre don est le bienvenu pour soutenir les 3 actions menées par les Freunde der Erziehungskunst.

Donner pour soutenir les familles et les ecoles waldorf ukrainiennes