La fédération répond à Charlie Hebdo

Sommes-nous bien au pays de la liberté de pensée ?  

Notre réponse à Charlie Hebdo

L’article intitulé « École Steiner, ésotérisme en Hautes-Pyrénées », paru le 25 Mai dans le journal Charlie Hebdo nous interpelle sur de nombreux points. En présentant la pédagogie Steiner Waldorf de façon caricaturale et erronée, il s’apparente à une entreprise de stigmatisation d’un courant de pensée. Délit d’opinion ?


Nous sommes bien conscients que Charlie Hebdo est un journal spécialisé dans la satire et la critique, néanmoins cet article propage de fausses informations sur plusieurs points. Vous pouvez lire notre droit de réponse au journal, paru le 21 juillet 2011 dans le numéro 1513.

L’école Steiner Waldorf de Bagnères de Bigorre a été inspectée deux fois durant les deux dernières années scolaires : aucune trace de dérive sectaire n’a été constatée (les accusations de dérives sectaires ont toujours depuis 20 ans été démenties par les nombreuses inspections au sein de nos établissements), et l’essentiel des recommandations émises sont de nature administratives, accompagnées de recommandations pédagogiques préconisant plus de supports écrits (les écoles Steiner Waldorf favorisent beaucoup l’oralité dans les premières années du cursus scolaire). Les sciences sont bel et bien enseignées dans les écoles Steiner Waldorf et en aucun cas elles ne sont considérées comme une croyance. L’étude PISA menée en 2006 dans les écoles Steiner Waldorf autrichiennes a souligné la qualité de l’enseignement scientifique prodigué, et nous peinons à comprendre comment une pédagogie qui n’enseignerait pas les sciences pourrait présenter un taux de réussite universitaire élevé chez ses anciens élèves, qui comptent par ailleurs un prix Nobel de médecine

Nous devons également rectifier les informations étranges sur le dessin de forme ou l’eurythmie, pratiques qui n’ont rien d’obscur ou de mystique : leurs objectifs pédagogiques sont largement détaillés sur notre site internet. Par ailleurs, H. Dahan n’a pas quitté l’école du Domaine du Possible suite à des soupçons de « dérive sectaire », mais à cause de différends internes sur la gouvernance de cette école.

Quant aux déclarations fantasques et caricaturales de Grégoire Perra vis-à-vis de la pédagogie Steiner Waldorf, il serait temps que les journalistes se posent de sérieuses questions face à ce genre de propos qui frisent le délire paranoïaque. Nous renvoyons les lecteurs vers les multiples études universitaires et les nombreux témoignages qui dépeignent une toute autre image de notre courant pédagogique.

Pour conclure, nous sommes finalement très déçus de trouver au sein de Charlie Hebdo, devenu emblème de la liberté de pensée et d’expression en France, un article qui, faute d’éléments factuels notables, s’apparente finalement à une entreprise de stigmatisation inquiétante, simplement au nom du fait que des parents souhaitent une autre pédagogie pour leurs enfants.

« Mais les braves gens n’aiment pas que… l’on suive une autre route qu’eux »

Georges Brassens