Vers un renouveau de la pédagogie Waldorf

Dynamiques en Suisse et en Allemagne

Ces dernières années, plusieurs études menées en Suisse et en Allemagne ont porté sur la qualité de l’enseignement, la satisfaction des parents et l’organisation des écoles Waldorf dans leurs pays respectifs. Cet article compare leurs résultats et identifie les domaines d’action essentiels. Il a été rédigé par un collaborateur de la Fédération des Ecoles Steiner-Waldorf en Suisse.


Presque tous les parents d’élèves recommandent l’école Waldorf et la plupart d’entre eux y enverraient à nouveau leur(s) enfant(s). Pour les parents qui ont retiré leurs enfants de l’école publique et les ont confiés à l’école Steiner-Waldorf, lesattentes ont été clairement satisfaites.Environ lamoitié des anciens élèves ont obtenu un diplôme universitaire, donc plus que dans les autres écoles. Rétrospectivement, quatre cinquièmes des anciens élèves auraient choisi l’école Waldorf pour eux- mêmes. Les enseignants y sont considérés, par exemple, comme de véritables modèles qui réussissent à éveiller l’intérêt des élèves pour la matière enseignée123.

Les parents d’élèves qui décrivent leurs expériences avec l’éducation Waldorf soulignent « qu’on peut ressentir l’effort accompli afin de soutenir le mieux possible les élèves dans leur développement physique, mentale et spirituel pour qu’ils grandissent et deviennent des personnes fortes et indépendantes « . Les écoles Waldorf atteignent donc les objectifs éducatifs les plus importants de la meilleure façon possible.

Les parents, quel que soit le type d’école que fréquentent leurs enfants, souhaitent avant tout que l’école réponde aux critères suivants: l’enseignement doit être organisé de manière indépendante en fonction des besoins des élèves; l’enseignant conçoit ses leçons selon les capacités de ses élèves; ces élèves reçoivent une éducation humaniste variée qui les prépare à la vie et les forme à devenir des personnalités ayant confiance en soi ; l’école comprend également l’acquisition de compétences pratiques et artistiques. Cela signifie que ce que les parents souhaitent pour leurs enfants est exactement ce que les écoles Waldorf recherchent et atteignent à un haut degré.

Une situation paradoxale

Fait étonnant : le nombre d’élèves dans les écoles Rudolf Steiner en Suisse diminue et en Allemagne, les écoles Waldorf se développent plus lentement que les autres écoles privées. L’école Waldorf fournit pour ses résultats scolaires d’excellents résultats, mais dans certains endroits, le nombre d’élèves a tendance à stagner. Les avantages et les succès de l’école Waldorf sont-ils trop méconnus pour qu’ils rayonnent davantage dans le paysage éducatif ?

Problèmes observés

Depuis quelques années, on peut percevoir une nécessité de changement. L’école Waldorf est sans aucun doute une institution d’enseignement qui réussit, mais en tant qu’organisation autogérée, elle a plus de mal à s’en sortir.

En raison de la surcharge de travail, la moitié des enseignants ont une santé fragile4. – Cela est cependant largement vrai, également pour les écoles publiques. – Les anciens élèves, eux, supposent une tendance conservatrice inhérente à ces écoles ajoutée au fait qu’elles sont moins axées sur les performances5. Les enseignants estiment qu’il faut analyser les dogmatismes, mieux percevoir les élèves d’aujourd’hui et améliorer les conditions de recrutement des enseignants67. Outre le manque de transparence dans l’organisation, les enseignants qui ont quitté l’école critiquent l’attitude trop naïve par rapport aux indications de Rudolf Steiner et le manque de contemporanéité de certains de leurs collègues. Les parents souhaitent également des innovations pédagogiques, davantage de formation continue pour les enseignants; ils pensent que la communication est insuffisante avec eux et ils mettent en doute la capacité d’innovation de l’école Waldorf : « L’école pourrait se développer ici et là de manière plus contemporaine. Rudolf Steiner lui-même ne se serait probablement pas arrêté de cette façon »8.

L’autogestion présente un grand potentiel de crise : elle peut conduire à une autoréflexion introvertie, épuisante, frustrante, structurellement entraver les décisions et freiner davantage le progrès qu’elle ne le promulgue9. « Les collèges sont surchargés d’auto-administration. Les bons enseignants ne sont généralement pas des gestionnaires talentueux. Ceux qui sont capables de faire les deux sont noyés sous la pression des décisions collectives du collège »10.

Propositions de changement

La synthèse des résultats des sept projets de recherche empirique analysés ouvre quatre domaines de travail :

  • Développement de la didactique et de la méthodologie, en tenant compte des phénomènes sociaux, naturels, techniques et économiques actuels
  • Renforcement des conditions de recrutement des enseignants; formation continue et promotion du travail anthroposophique de base
  • D’avantage de collaboration entre les parents et les enseignants; l’établissement et le maintien d’une culture de partenariat éducatif basée sur la confiance
  • Une forme d’organisation plus dynamique; des processus plus efficaces, des responsabilités plus claires; ouverture et culture de la communication.

Au sein de chaque école on pourrait se poser la question : Pourquoi notre école est-elle restée comme elle est depuis des années ? Qu’est-ce qui est encore d’actualité, qu’est-ce qui a perdu sa validité ? Que faut-il maintenant pour mener notre école Waldorf vers l’avenir ? Et : Que nous signalent les élèves d’aujourd’hui pour nous dire ce dont ils ont besoin dans leur vie ? L’expérience montre que l’éducation Waldorf a le potentiel d’un modèle d’éducation holistique toujours d’actualité. Elle est toujours orientée vers l’individu, c’est pourquoi elle est présente et pourquoi elle le sera à l’avenir. C’est un cas unique et pour les enseignants, c’est à la fois motivant et exigeant.

Même après cent ans, Waldorf Education veut continuer à se développer. Il semble grand temps d’utiliser l’autonomie qui existe encore pour consolider une école libre. Il est plus urgent que jamais d’établir un lien entre l’école et la vie. Le mouvement des écoles Waldorf sait combien il est nécessaire de se développer de façon créative à tout moment, et que cela ne se fera pas automatiquement.

Heinz Brodbeck

À propos de l’auteur : le Dr Heinz Brodbeck est collaborateur bénévole de l’association Ecole Steiner Suisse. Après avoir terminé son apprentissage et ses études, il a été directeur dans des entreprises internationales. À sa retraite, il a fait des recherches sur les banques sociales (Valeurs dans le marketing interne – Vivre la marque dans la banque durable, Nomos, Baden- Baden). En 2018, il a rédigé l’étude Rudolf Steiner Schule im Elterntest – Lob, Kritik, Zukunft (PubliQation, BoD, Norderstedt près de Hambourg) et en 2019, avec Robert Thomas, le livre Steinerschulen heute – Ideen und Praxis der Waldorfpädagogik (Zbinden, Bâle). En cours de traduction.

Notes
  1. Randoll/Barz, 2006. Bildung und Lebensgestaltung ehemaliger Schüler von Rudolf Steiner Schulen in der Schweiz. Frankfurt a.M.: Peter Lang.
  2. Koolmann/Petersen/Ehrler, 2018. Waldorf-Eltern in Deutschland. Weinheim: Beltz Juventa.
  3. Brodbeck, 2018. Rudolf Steiner Schule im Elterntest – Lob, Kritik, Zukunft. Norderstedt b. Hamburg: PubliQation Academic Publishing, Books on Demand.
  4. Brodbeck, 2014. Waldorflehrer: Hohe Arbeitszufriedenheit trotz enormer Belastung. https://strathclyde.academia.edu/heinzbrodbeck
  5. voir note 1
  6. Randoll/Da Veiga, 2013. Waldorfpädagogik in Praxis und Ausbildung. Wiesbaden: Springer VS.
  7. Stöckli, 2020. Was bewegt Steinerschullehrer welche die Steinerschule verlassen haben? [work in progress]. Solothurn: Institut für Praxisforschung.
  8. Brodbeck, 2018. Rudolf Steiner Schule im Elterntest – Lob, Kritik, Zukunft. Norderstedt b. Hamburg: PubliQation Academic Publishing, Books on Demand.
  9. Randoll/Da Veiga, 2013. Waldorfpädagogik in Praxis und Ausbildung. Wiesbaden: Springer VS.
  10. Brodbeck, 2018. Rudolf Steiner Schule im Elterntest – Lob, Kritik, Zukunft. Norderstedt b. Hamburg: PubliQation Academic Publishing, Books on Demand.