Célia Huzouski

Comédienne et animatrice radio

Parent d’élève

« Mon mari et moi nous sommes installés cette année près de l’école Steiner de Verrières-le-Buisson. En allant aux portes ouvertes de l’année dernière, nous avions eu le coup de foudre pour cette pédagogie et ce lieu proche de la nature où règne une atmosphère sereine. Ce qui nous a particulièrement attirés est la manière dont les enfants sont considérés au sein de cette école : comme des personnes à part entière dignes du plus grand respect.

Ce fut décidé : après deux années à l’école publique, nous allions tenter l’expérience pour notre fils de 4 ans et demi. Voilà bientôt six mois que celui-ci va au jardin d’enfant, comme se nomme la maternelle à l’école Steiner, et nous ne l’avons jamais vu aussi épanoui. Cette pédagogie invite les petits à vivre à fond leur enfance : jouer librement avec des matières naturelles, ne faire qu’un avec la nature, apprendre le respect de soi et de l’autre au sein d’un groupe d’âges mélangés, prendre confiance en soi en éprouvant son corps, dehors, en forêt, dans le sable, exercer sa motricité fine et sa créativité, cuisiner, confectionner, peindre, etc. Tous les matins, notre enfant se réjouit de retrouver ses copains/copines, ses maîtresses, son école. C’est comme une deuxième maison pour lui. Et pour nous, parents, quelle tranquillité de cœur et d’esprit de laisser notre enfant dans un environnement où il se sent en confiance, un environnement où ses deux maîtresses nous font toujours bon accueil si nous avons une remarque, une question ou un souci, un environnement chaleureux où la rencontre, l’entraide et la solidarité sont facilitées. Ces écoles doivent non seulement exister, elles devraient aussi inspirer. Il y a tant à apprendre sur la bienveillance, la bientraitance et le respect du rythme de l’enfant au sein de la pédagogie Steiner. »