comédie musicale l'homme de la mancha à l'école steiner waldorf

Le théâtre à l’école
Steiner Waldorf

une activité pédagogique essentielle

Parmi la grande diversité d’activités artistiques pratiquées, le théâtre occupe une place majeure dans le cursus pédagogique Steiner-Waldorf. À l’image du jeu libre de la petite enfance si ouvert aux expériences les plus diverses et si bénéfique au développement cognitif des enfants, plus une activité artistique est polyvalente dans sa mise en œuvre, plus elle participe au bon développement de l’élève. Son action le saisit dans sa globalité, tout en l’harmonisant.


Par essence, le théâtre est intrinsèquement une activité polyvalente d’une infinie richesse. Pour se manifester avec éclat il doit faire appel à tous les arts et être à même de les associer sans les dénaturer en un tout équilibré, harmonieux, expressif. Sa mise en œuvre présuppose donc la maîtrise d’un grand nombre de compétences artistiques.

pièce de théâtre à l'école steiner waldorf

Deux grands rendez-vous dans le cursus scolaire

Dans la plupart des écoles Steiner-Waldorf qui couvrent les cycles primaire, collège et lycée, le parcours pédagogique est ponctué par deux moments théâtraux majeurs.

Le premier clôt le cycle primaire-collège (élèves de 14 ans), le second le cycle secondaire (élèves de 18 ans). Il s’agit pour les élèves de préparer une œuvre théâtrale tout au long de l’année et de la présenter au large public de l’école (élèves, parents et amis inclus) réunis à cette occasion.

Ces grands moments théâtraux forment la quintessence, le fruit des longues et assidues pratiques artistiques exercées au quotidien depuis les premières classes. Celles-ci, suffisamment abouties, peuvent être alors saisies et intégrées avec un minimum de savoir-faire au spectacle proposé.

Des aventures collectives et intégratives

La participation des élèves à ces grands évènements est enthousiaste et dynamique. Choix de la pièce, distribution et apprentissage des rôles, confection des costumes, élaboration des décors qui inclut peinture, découpe et montage des panneaux, éclairage, rédaction, conception et impression des affiches et prospectus etc. permettent à chaque élève de s’engager dans un domaine qui correspond à ses savoir-faire, dons, compétences. Aucun élève n’est mis de côté dans ce processus créatif commun. Tous œuvrent avec engagement au succès de l’entreprise qui révèle alors son caractère éminemment social. Chacun peut dévoiler ses dons, sa personnalité tout en se mettant au service du groupe voire même s’y fondre lorsque cela est nécessaire.

le théâtre, une activité pédagogique à l'école Steiner Waldorf

Le théâtre offre aux élèves une pluralité extraordinaire d’intelligences diverses. Il leur permet de les exercer concrètement, en situation réelle, sans faux semblants. L’enthousiasme qu’il suscite auprès des jeunes en est certainement à fois la cause et l’effet car seules les réalités vraies, celles qui s’incarnent concrètement touchent et dynamisent ce qui vit en chacun de nous, à savoir notre être profond.

Le choix d’un support artistique adapté

Les œuvres théâtrales interprétées par les élèves à la fin du cycle collège (14 ans) s’inscrivent sur un registre à dominante de « rêve et d’« imaginaire ». Ainsi certaines pièces de Shakespeare, telles le Conte d’Hiver ou Le songe d’une nuit d’été sont appropriées. Bien d’autres pièces encore correspondent à la maturité de cette tranche d’âge et sont interprétées avec sensibilité et candeur.

une pièce de théâtre à l'école steiner waldorf

Celles, par contre, interprétées par les élèves du cycle lycée ont un tout autre caractère. A dix-sept ans les élèves ont la maturité d’exprimer leurs idéaux, réflexions, analyses aussi sur la société réelle, telle qu’ils la voient et la ressentent. Aussi des œuvres théâtrales à caractère politique, sociétal, psychologique, humain… leur permettent de les extérioriser, voire de les sublimer par le jeu. Les auteurs tels Camus, Sartre, Goethe, Ibsen, Brecht, …. sont mis en scène sans faux-fuyants. Les personnages y sont alors incarnés, vivants, expressifs et le jeu et la mise en scène sont particulièrement aboutis. Certaines classes choisissent parfois des comédies musicales, pour une rencontre des disciplines encore plus riche.

Apprendre à surmonter le « trac » avant de monter sur scène, l’éblouissement des projecteurs, le regard des spectateurs, la peur du « trou» de mémoire contribuent au développement de la « confiance en soi » des élèves. Les diverses et intenses expériences vécues resteront gravées à jamais en eux, formeront un vécu inoubliable.

Guy Chaudon, professeur de classe à l’école Mathias Grünewald

Présentation vidéo du théâtre au lycée Steiner-Waldorf Perceval (Chatou)